Contactez-nous
THE Esthétique
Résidence Coupole1
Rue du Lac de Côme
Les Berges du Lac 1053 – Tunis
Tél. : 00216 26 551 551
Fax : 00 216 71 86 21 63
E- mail :contact@theesthetique.com

La rhinoplastie

Cette intervention chirurgicale peut servir à rétablir la fonction respiratoire normale (déviation de la cloison, hypertrophie des cornets…)
La rhinoplastie est le plus souvent réalisée seule, ou en association avec d’autres actes visant à modifier une autre partie du visage. En générale, la rhinoplastie peut être associée à une génioplastie (chirurgie du menton), et dans ce cas, l’association de ces deux actes sera appelée profiloplastie.
La rhinoplastie consiste à travailler, a l’aide d’incisions dissimulées à l’intérieur du nez, sur le cartilage qui constitue la cloison nasale et l’os, ces-derniers étant ce qui donne la forme particulière au nez.
La bonne élasticité de la peau du nez est ce qui permet dans la très grande majorité des cas de ne pas laisser de cicatrices extérieures, donc visibles.

Résultat 

Celui-ci dépend de la demande du patient, qui exprime sa volonté et le but recherché lors d’une consultation préopératoire. Les chirurgies varient autant qu’il existe de morphologies et de corrections à opérer. En effet, il existe plusieurs types d’interventions pour la seule rhinoplastie, c’est ce qui explique que dans le domaine de la chirurgie esthétique, celle touchant au visage représente une spécialité à part entière, c’est la spécialité de chirurgie maxillo-faciale.
Certains outils permettent aux chirurgiens de savoir exactement le résultat souhaité par le patient à l’aide de logiciels informatiques permettant d’effectuer des simulations. Le patient peut ainsi choisir le nez qui correspondra le mieux avec son visage.
Les différentes techniques dépendent donc de la forme initiale du nez et de la forme finale souhaitée.
Le patient peut demander à faire disparaître une bosse, élargir ou réduire ses narines, affiner une pointe trop large, remonter un nez qui tombe. On peut aussi être amené à remettre droit un nez qui dévie, ainsi qu’envisager une correction nasale visant à faciliter la respiration dans certains cas.
Quelque soit la correction demandée par le patient, le chirurgien peut avoir recours à des greffes de cartilages ou d’os.

Le suivi postopératoire :

Dans la majeure partie des chirurgies esthétiques, le résultat final ne peut être observé qu’à partir de trois mois après l’intervention.

Dans de très rares cas, certaines imperfections de résultats peuvent être observées. Pour la plupart d’entre elles il s’agit d’une mauvaise interprétation par le chirurgien des souhaits du patient, c’est pourquoi il faut insister pour que lors de l’échange préopératoire le maximum d’informations soit récolté par le chirurgien afin de limiter ce risque.
 Bien qu’extrêmement rares, certaines complications existent. Elles sont classées par ordre de fréquences :

  • Saignements : pendant les heures suivants l’opération.
  • Hématomes difficiles à disparaitre. Les hématomes sont fréquents mais leur disparition est rapide, mais il peut arriver que ceux-ci mettent plus de temps à s’estomper.
  • Cicatrices inesthétiques : peuvent survenir dans les rares cas ou la rhinoplastie nécessite une cicatrice externe.